Nous allons parler principalement aujourd’hui du facteur temps et des compétences en mécanique requises pour l’achat d’un camper van. Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite à commencer par la première partie de l’article. J’y introduis les facteurs déterminants votre achat et je parle des types de vans choisir en fonction de votre budget.

Voici le lien : Bien choisir son véhicule. Partie 1

Combien de temps avez-vous?

Après avoir déterminé un budget, ce facteur va vous aiguiller dans vos choix. Trouver le van de vos rêves prend du temps mais le restaurer ou l’aménager vous-même encore plus. Prenez garde à ne pas vouloir vous précipiter sous peine de retarder plusieurs fois votre départ.

 

Moins de 3 mois:
C’est court ! Vraiment très court ! Si vous comptez partir dans les 3 mois après avoir choisi votre van, tournez vous plutôt vers un van en bon état ( en très bon état même ) et déjà aménagé. Bien évidement la phase postérieure de recherche peut déjà prendre plusieurs looooooongues semaines.. car c’est sans doute un des plus gros achat que vous n’ayez jamais fait. Fixez-vous une limite sous peine de voir une bonne occasion vous passez sous le nez simplement parce que vous n’avez pas su vous décider. Oui, il y aura sûrement d’autres occasions intéressantes par la suite.. mais il faut avancer !

 

Entre 3 et 6 mois:
Si vous avez plus de temps devant vous, vous pouvez envisager une restauration complète d’un van et cela peut facilement prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois en fonction de l’état du véhicule. C’est le même principe que la construction d’une maison, il y a toujours des facteurs imprévus qui vont retarder le projet comme par exemple la livraison de certaines pièces.

Vous pouvez aussi prendre un fourgon tôlé et l’aménager vous même. En fonction de vos besoins et de vos envies, le projet peut prendre plus ou moins longtemps. Cela ne vous prendra pas longtemps de juste mettre 4 planches et un matelas à l’arrière de votre van mais est-ce suffisant? Pour 3 ou 4 jours oui.. mais pour plusieurs mois? Posez-vous les bonnes questions. Comptez facilement 2 mois de travail à temps plein si vous voulez isoler votre van, mettre de l’électricité à l’arrière, installer une cuisinière au gaz et un évier raccordé à l’eau, un lit …

En plus de cela, il faut compter une bonne phase de documentation et de réflexion pour concevoir les plans d’un intérieur fonctionnel et modulable. Un bon ami architecte d’intérieure ( il se reconnaitra peut-être ) m’a dit qu’il ne servait à rien de vouloir réinventer l’eau chaud alors que des personnes avant nous avaient déjà réfléchi à l’agencement optimal d’un van. Il n’a pas tout à fait tore! Mais d’un autre côté, c’est un plaisir et une fierté de construire soit-même son camper van. Si vous empruntez ce chemin, j’espère que vous êtes un bon bricoleur ou que vous avez des amis qui sont prêts à vous aider.  Installer un circuit électrique à l’arrière de votre véhicule ou des conduites de gaz ne se prend pas à la légère…

Je vous invite à lire mon article sur  » comment aménager soit même son van  » dès que celui-ci sera écrit.

 

 

 

6 mois et plus:
Vous avez tout votre temps. Vous pouvez aménager vous-même votre van sans soucis, cela vous prendra peut-être un an, vous ferrez ça le week-end, et peu importe si vous prenez du retard car vous avez le temps. C’est sans doute la solution la plus confortable si vous désirez aménager vous même votre camper van. Vous pourrez alors faire appel à des amis pour vous aider et c’est sans doute pendant ces moments-là aussi que vous prendrez du plaisir. Partager une après midi avec des potes en s’interrogeant sur la bonne façon de refaire le monde… et finir par une pizza ! Qui dit mieux ?

Autre possibilité, vous pouvez faire appel à un professionnel qui répondra à votre cahier des charges. Les délais sont souvent important mais c’est le prix à payer pour un travail bien soigné.
Les sociétés proposant ce genre de service sont de plus en plus nombreuses et souvent elles peuvent aussi vous proposer de s’occuper de l’homologation de votre van en véhicule de loisir ( plus intéressant d’un point de vue assurance et plus facile à revendre par la suite ).

 

Voici quelques exemples pour vous inspirer :

 

 

Facteurs à prendre en compte et pouvant retarder la date de votre départ.

Ne perdez pas de vue qu’il faudra immatriculer votre van et donc passer à la DIV, aller récupérer la plaque et faire la plaque avant du véhicule.
Sans vous en rendre compte 3 jours seront déjà passés, 5 si cela tombe un week-end… Vous devrez aussi souscrire à une assurance, attendre les papiers officiels livrés par la Poste ( la fameuse carte verte ) et voilà encore une semaine de passée. Pensez à souscrire à une assistance voyage pour vous et votre van. Chez Europe Assistance par exemple ou Ethias. On sous-estime souvent  le temps que le travail administratif peut prendre.

Vous pouvez aussi partir à l’arrache, mais un voyage de plusieurs mois se prépare souvent à l’avance et là aussi , cela vous prendra du temps pour établir l’itinéraire qui vous convient et de bien vous organiser. Vous aurez aussi envie de dire au revoir à vos proches. Faire un dernier repas et les inviter à vous rejoindre pendant votre voyage. Vous allez sans doute acheter et commander pas mal de matériel. Et ici encore, vous risquez d’attendre plusieurs jours avant que vos colis ne soient livrés. …

Nous aurons l’occasion d’aborder le sujet de la préparation du voyage plus en profondeur dans un autre article.

 

Prévoyez surtout du temps pour tester votre van !! Et ainsi éviter des pannes sur le trajet que vous auriez pu régler avant de partir. Il est plus raisonnable de faire 1 000 ou 2 000 km avec votre nouveau compagnon avant de partir !

Les compétences en mécanique et bricolage

Si vous n’êtes pas un très bon mécanicien, ou si vous ne connaissez pas quelqu’un qui puisse vous aider à ce niveau, mieux vaut prendre un van en bon état.
Vous apprendrez dans tous les cas pas mal en matière de mécanique pendant votre voyage, soyez en sûr. Si comme moi, vous ne vous y connaissez pas beaucoup, pensez au moins à prendre un guide de mécanique de base avec vous et une bonne boite à outils ! Les bons mécaniciens peuvent donc choisir un van à rénover, surtout un vieux van VW avec une mécanique simple.

Le post moteur, la transmission, les freins et les suspensions étant très importants , il mieux vaut faire appel à un professionnel sans quoi vous risquez de vous retrouver piéton assez rapidement ou pire de ne jamais partir. Surtout si vous désirez respecter votre délais. A vous de voir. Pour ma part j’ai choisi de passer par un professionnel qui avait déjà entièrement restauré le véhicule. J’ai fais ce choix par manque de compétence et surtout par manque de temps. J’ai choisi l’option qui me permettait de partir le plus rapidement possible.

En cherchant un peu sur internet, on trouve pas mal de blogs, de vidéos ou de manuels expliquant comment aménager son camper van pas à pas.
En théorie cela paraît faisable et à la porté de beaucoup de monde. Mais êtes-vous certains de vos compétences en matière de mécanique, de bricolage d’électricité ou de plomberie ?

 

Dans un premier temps je pensais aménager moi-même mon van. Voici mes premiers plans :

 

 

J’étais parti sur la base d’un Peugeot Boxer L2h2 avec la possibilité d’y stocker mon vélo. Après réflexion je me suis rendu compte que je n’avais pas assez de temps devant moi, ni les compétences en matière de bricolage et encore moins le matériel adéquat pour réaliser correctement ce que j’avais en tête. Mais chaque projet est different !

Si toute fois vous voulez une solution sur mesure, vous pouvez si vous avez le temps évidement,  faire appel à un professionnel. Vous pourrez à votre guise décider de l’emplacement du lit, de prévoir un rangement pour votre vélo, ajouter une douche, …  Attention toute fois à votre budget ! L’addition risque d’être salée. Mais je vous avoue que je rêve secrètement d’avoir un jour les moyens de m’offrir un van comme ceux crées par outsidevan ou d’avoir le temps de créer moi même mon propre van.

 

Un jour peut-être … pourquoi pas en rentrant de mon road trip ?
Vous n’êtes pas encore décidés ? Lisez la 3ème partie de mon article pour vous aider. C’est par ici !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *